Voyage au pays de la Teranga

Nous avons réalisé un mois de roadtrip au Sénégal pour commencer à polliniser l’Afrique !

La « Teranga », l’hospitalité en wolof (langue officielle du Sénégal) est une caractéristique du pays qu’on ne peut pas manquer. Ma première impression dans ce pays fut celle d’un accueil tellement chaleureux que je ne savais comment réagir. Tout le monde se salut, quasi impossible ici de faire une journée sans rencontre. Et quelles rencontres ! Vous serez ici chez vous, et pourrez vous faire accueillir facilement chez des amis, rencontrer leur famille autour de bon repas ! Et en parlant de la cuisine sénégalaise, vous allez en prendre plein les papilles : poulet yassa, poisson frais cuit sur le grill, tieboudienne… On retrouve aussi de nombreux jus pour faire le plein de vitamines avant d’aller travailler : bissap, bouille, tamarin… De quoi se régaler !

Les morfals convaincus, le Sénégal a aussi la chance d’avoir une diversité étonnante de paysages, entre plages de sable fin et de coquillages, végétation luxuriante et désert, bolong et mangroves, ou encore par ses divers parcs nationaux et ses animaux… Facile de prendre son sac et de partir en vadrouille quelques jours, des gares routières sont présentes dans de nombreuses villes. En taxi 7 places ou en mini-bus pour prendre la route, vous pouvez aussi louer une voiture ou un chauffeur mais ça risque de vous coûter plus cher, vous êtes prévenus! Sinon dans les villages des taxis clandos à moindre coût pourront vous permettre de vous transporter sur plus courte distance. Il est aussi possible de négocier les prix pour un scooter ou de trouver des transports locaux comme la pirogue, la charrette qui vous dépayseront et vous feront pour sûr, vivre un moment mémorable.

IMG_1057

Découvrez la culture sénégalaise au rythme des instruments traditionnels (balafon, kora, djembé, calebasse…) et du sabbat (danse folklorique). Intéressez-vous aux différents aspects de la religion, la culture animiste et leur fétiche, la religion musulmane et la communauté mouride (majoritaire au Sénégal) représentée par les ByFall (Merci Marion !), les fêtes de villages, les arts traditionnels… Avis relatif à la curiosité, foncez, posez vos questions, mêmes indiscrètes, vous en rirez un coup et la plupart du temps vous aurez votre réponse.

IMG_1016 (2)

Néanmoins, le Sénégal reste un pays en développement à deux vitesse, malgré une croissance économique intéressante qui s’est installée, beaucoup problèmes surviennent. Tant sur le plan social qu’écologique laissent à désirer. Les villes sont polluées avec des déchets (variable selon la destination), et une partie importante de la population peine à finir le mois. Ne vous étonnez pas si vous êtes arrêté souvent dans la rue pour vous voir proposer objets en tout genre, apprenez à dire non ou profitez-en pour acheter une nouvelle valise. Le plus marquant reste selon moi les « talibés », jeunes élèves de l’école coranique utilisés pour mendier dans la rue et amadouer les toubabs. Ok ils ont des bouilles d’anges mais plus on donne, plus on incite ! L’abeille a pour but d’aider au développement et palier à ces problèmes, le pêcheur à qui on apprend à pêcher n’aura ensuite plus besoin de demander du poisson ! Bref, encore de quoi faire pour nous, les abeilles !

enfants

WARNING ! Ici on prend le temps de vivre, bien que parfois cela puisse paraître long ! N’hésitez pas à être un élément actif au sein de votre organisme pour booster les projets, cette capacité sera essentielle pour être efficace au mieux sur le terrain. Soyez créatifs, proposez, innovez, à vous de jouer !

On a pour vous des stages et des volontariats à Dakar, Saint-Louis, Lompoul, Toubab-Dialaw, Cap Skirring ! Permaculture, ingénierie du bâtiment, soutien scolaire, coach de rugby, volontariat en surfcamp, chargé de projet, musique, gestion des déchets, on butine on butine !

Laissez-vous séduire par un voyage riche en rencontres et en découvertes !

N’oubliez pas que si vous allez au Sénégal, vous pouvez devenir également bénévole à l’international pour L’abeille asso et partir à la recherche de partenaires. Rendez-vous ici pour plus d’informations.

Max Milbergue

N’oubliez pas que si vous allez au Sénégal, vous pouvez devenir également bénévole à l’international pour L’abeille asso et partir à la recherche de partenaires. Rendez-vous ici pour plus d’informations.

Please follow and like us:

Actualités, Journal de bord

Laisser un commentaire