Voyage dans les îles indonésiennes

L’Indonésie, avec plus de 13000 îles est le plus grand archipel du monde. Malgré l’envie de découvrir toutes ses îles, on aurait pas assez de 36 vies… alors je me suis concentrée sur deux îles principales (et parmi les plus connues) : Bali et Lombok.

Bali - la plus touristique

Ca faisait longtemps que j’avais envie de découvrir Bali et je me suis dit que des offres de stages et volontariats là bas vous intéresseriez très sûrement. Alors op, je me suis envolée de Colombo à Denpasar pour une dizaine de jours. C’est une des destinations les plus touristiques du moment, et ce qu’on peut dire c’est qu’on le ressent dès qu’on arrive. En effet le sud de Bali n’est plus vraiment authentique et il m’a manqué ce côté « aventurier » que l’on peut avoir dans des pays moins développés au niveau touristique. Cependant, j’ai vite trouvé de quoi m’occuper et m’amuser. Directement, j’ai loué un scooter pour toute la durée de mon séjour car il faut savoir qu’il n’y a quasiment aucun bus et que se déplacer revient vite cher si vous êtes tout seul. De plus, c’était la liberté de m’arrêter où je le souhaitais et de retrouver le côté aventureux que je cherchais tant.

Finalement Bali s’est révélée être une île pleine de culture et de rebondissements. J’ai beaucoup apprécié l’authenticité de la côté Nord, les montagnes et les cascades, les fameuses rizières, Canggu, les jolies temples, l’ascension du mont Batur, le snorkelling à Amed, la gentillesse des balinais et surtout toutes les associations/entreprises partenaires de L’abeille ! J’ai rencontré des personnes incroyables avec de très belles âmes, de beaux projets auxquels vous pouvez participer dès à présent. Il en ressort toujours l’envie de protéger l’environnement naturel de l’île : les coraux, la pollution, les déchets sur les plages, la sensibilisation au développement durable. Il m’a semblé très important d’y prendre part une fois sur place et je pense que chaque touriste devrait s’y intéresser durant son voyage. La dégradation de Bali est principalement due au tourisme de masse, c’est pourquoi il me paraît indispensable de ne plus faire partie de cette masse et d’aider les locaux à conserver leurs terres.

Certains affirment que l’île a perdu son âme et partent désenchantés. C’est le cas de quelques villes que vous devriez éviter (Kuta Bali, Semyniak) mais ne fuyez pas car Bali est toujours superbe et très charmante ! De plus, si vous voyagez seul vous verrez combien il est facile de se faire des amis et de se déplacer seul. Pour un premier voyage en Asie, l'île est parfaite. 

IMG_6203

Les îles Gili - le paradis

Ensuite, direction les Gili du côté de Lombok. Je suis d’abord allée à Gili Trawangan, qui se caractérise par un nombre énorme de touristes et la fête ! Cependant, l’île est très belle la journée, voir paradisiaque et nous vous avons trouvé un partenariat de dingue qui lutte pour la protection de celle-ci. Rendez vous sur nos offres.

Gili Meno a été la partie reposante de mon voyage, vous pouvez y accéder en 10mn de Gili Trawangan avec le bateau public: réveil devant de l'eau turquoise, snorkelling avec les tortues de mer, dormir dans un hamac, respirer de l'air pur, aider au ramassage des déchets de l'île contre une bière gratuite, manger un Gado Gado. Coup de coeur ! 

IMG_6353

Lombok - la sauvage

Lombok est une île tout aussi grande que Bali et qui m’a vraiment beaucoup plu. Moins de touristes, plages désertes, vie tranquille et reposante, ascension du mont Rinjani, surf et yoga à répétition. J'ai adoré et je conseille à tous ceux qui iront en Indonésie de se rendre à Lombok. Les locaux sont d’une gentillesse incomparable et nous perçoivent moins comme des billets de banque. Ils sont toujours prêts à nous parler des heures ou encore faire la fête dès que la nuit tombe !

La culture et les traditions sont moins apparentes qu'à Bali, et c'est ce qui a pu faire la différence avec sa voisine. Seulement Lombok est toute aussi intéressante grâce à sa nature abondante, son authenticité et son calme. Je suis restée de nombreux jours à Kuta Lombok, ville à partir de laquelle vous pouvez partir découvrir toute l'île en scooter. Après des heures de route je suis tombée sur des bijoux, des perles rares, des trésors cachés: des paysages hors du commun.  

Il y a toujours une combinaison de facteurs qui vous fait tomber amoureux d'un endroit: des activités que vous appréciez, une nature qui vous a charmée, des rencontres hors du commun et des amis pour la vie, des locaux agréable, une nourriture qui correspond à vos attentes. Et bien c'est ce que Lombok a été pour moi. Je conseille vivement de rester la bas au moins une dizaine de jours.

J'aurai adoré pouvoir me rendre à Florès, Komodo et Sumbawa, pour vous trouver des partenariats mais je n'en ai malheureusement pas eu le temps. Une prochaine fois, c’est sur. 

En attendant vous pouvez découvrir notre partenaire à Lombok ici

IMG_6472

Alors prêt à partir aider ce pays paradisiaque? 

Pour ce qui est des coûts sur place: entre 1 et 3 euros pour manger local, entre 2 et 6 euros pour un plat européeen, entre 5 et 10 euros pour dormir, un scooter pour 3 euros/jour, du matériel de snorkeling loué à 2 euros, une grande Bintang à 3           euros et des souvenirs et des activités très abordables ( que vous allez adorer). 

 

Please follow and like us:

Actualités, Journal de bord

Laisser un commentaire